Rapport « Counting the cost 2019 », Christian Aid

L’ONG Christian Aid a publié en décembre son rapport Counting the cost 2019: a year of climate breakdown.

Ce rapport identifie 15 des événements météorologiques les plus destructeurs de l’année et démontre comment chacune de ces catastrophes est liée au changement climatique.

Les estimations du nombre de victimes montrent que les populations les plus pauvres paient le plus lourd tribut aux conséquences du changement climatique. En revanche, les coûts causés par les dommages sont plus élevés dans les pays riches, États-Unis et Japon notamment. Mais ces chiffres sont probablement sous-estimés car ils ne montrent souvent que les pertes assurées et ne tiennent pas toujours compte des autres coûts financiers, tels que la perte de productivité et les pertes non assurées.

Christian Aid rappelle que l’année 2019 a été d’environ 1°C plus chaude que la moyenne préindustrielle et que cela n’est pas la nouvelle norme. Ainsi, si des mesures urgentes ne sont pas prises pour réduire les émissions de gaz à effet de serre, les températures continueront d’augmenter et les populations du monde entier continueront d’en payer le prix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *